The rules are not followed

Parler de ce qui s’est passé

  • Votre ado est rentré en retard. Vous pouvez lui dire « J’étais inquiète, je me suis fait du souci » « Tu aurais pu nous avertir que tu n’arrivais pas à rentrer à l’heure ».
  • Vous pouvez essayer de comprendre pourquoi la règle n’a pas été respectée. Il faut punir mais pas sans discuter.
  • Les jeunes veulent tout discuter et tout négocier. C’est bien mais le contrat de sortie a été signé. Et on ne discute pas du contrat chaque semaine.

Essayer de gérer nos émotions

  • Pas de réactions trop fortes. On a le droit d’être en colère. On n’a pas le droit d’utiliser la violence physique : gifles, coups…. On a hurlé contre son ado ? On sort de la pièce, on se calme, et on rediscute et on s’excuse. On reconnaît que le ton n’était pas adapté. On explique qu’on a réagi sous le coup de l’émotion, parce qu’on se faisait du souci.
  • Nos mots peuvent blesser. Par exemple « Tu me fais honte… », « Tu n’arriveras à rien », « C’est nul de ne pas respecter une règle ». Mais votre ado n’est pas nul.

Quelles sanctions ?

Par exemple : votre enfant de 14 ans doit aller à l’école demain. Mais il passe une partie de la nuit à jouer sur son écran.

  • On punit par rapport à la règle. La punition est : moins d’heures de jeu vidéo le samedi ou le dimanche.
  • On punit par rapport à la gravité et à l’âge. C’est grave ou très grave ? A 14 ans ou à 16 ans, la punition est différente.
  • On parle de la règle. Votre enfant n’a pas le droit de jouer aux jeux vidéo la nuit. Décider ensemble si on change l’heure de fermer son ordinateur.

Ainsi votre enfant

  • ne va pas penser que c’est injuste
  • va comprendre qu’il est responsable : il n’a pas respecté la règle
  • va apprendre que c’est lui qui choisit. Il respecte la règle ou il ne respecte pas la règle. Ça influence sa vie. Par exemple, la règle dit : « Si tu ne rentres pas à l’heure, tu ne peux pas sortir le prochain week-end ». Votre garçon ou votre fille rentre trop tard ET sait déjà que ça ne va pas être possible de sortir le prochain week-end.
  • On ne punit pas si l’école a déjà puni. Par exemple, l’ado a été puni car il n’a pas fait ses devoirs. Discutez avec votre enfant de ce qui s’est passé. Pourquoi il ne les a pas faits ? Comment organiser son temps ?